comment jouir profondément avec un sextoy ?

tests et comparatifs vibromasseurs

comment jouir profondément avec un sextoy ?

9 novembre 2022 sexualité 0

Levez la main si vous souhaitez avoir plus d’orgasmes dans votre vie. Atteindre le moment final d’extase peut certainement être insaisissable. Mais qui de mieux pour donner des conseils pour atteindre le grand O que les femmes qui conçoivent littéralement les jouets destinés à vous faire jouir ?

Ces quatre fondatrices et directrices générales de sociétés de jouets sexuels sont passées par d’innombrables essais et erreurs, et ont écouté les commentaires de milliers de femmes qui ont testé leurs produits, dans le but d’apprendre comment satisfaire les femmes. À chaque fois. Ils partagent ici leurs connaissances sur la façon d’avoir des orgasmes pendant plusieurs jours.

1. Rappelez-vous : vous êtes unique

Tout d’abord, il est essentiel de se rappeler qu’il n’existe pas de formule unique pour apprendre comment jouir profondément. « Il y a, bien sûr, des tendances, mais la plus grande tendance est qu’il n’y a pas de normalité, et que chaque récit humain est unique », affirment Alexandra Fine et Janet Leiberman, la PDG et la directrice technique de Dame Products. « Apprendre de votre communauté peut être un outil incroyable pour en savoir plus sur votre corps et vos préférences, mais ne vous accrochez pas à ce que « la plupart des gens » aiment. Nous serions surpris que vous correspondiez à la « plupart des gens » plus de la moitié du temps. Alors jouez, expérimentez, écoutez votre corps. »

2. Sérieusement, expérimentez comme des fous

Si chaque femme est différente, cela signifie que pour trouver votre bonheur, il va falloir faire des recherches. En ce qui concerne les vibromasseurs, par exemple, « certaines femmes préfèrent les vibromasseurs plus bruyants et lents, tandis que d’autres préfèrent les vibrations de fréquence plus élevée.

La seule façon de déterminer réellement ce que vous préférez est d’essayer les deux et de voir lequel vous préférez », explique Polly Rodriguez, PDG de Unbound. (Elle recommande également Minna Limon pour une vibration plus lente, et Crave Vesper pour une option à plus haute fréquence).

Et Alicia Sinclair, la fondatrice de B-Vibeadds :

Les vibrations « grondantes » à basse fréquence ont tendance à être diffusées sur une plus grande surface, comme la tête d’un masseur vibrant, tandis que les vibrations aiguës sont plus souvent utilisées dans les produits à vibration ciblée. Personnellement, je préfère les vibrations à basse fréquence car elles résonnent plus profondément dans le corps et provoquent moins d’engourdissement pendant une séance de jeu. »

3. Traitez votre clitoris comme une reine

« La plupart des femmes sont conscientes que le clitoris est l’épicentre du plaisir, explique Sinclair. Et il existe une multitude de façons de stimuler cette partie de votre anatomie.

Dans son travail, Fine a découvert que « certains propriétaires de vulves aiment un mélange de pression et de vibration, d’autres aiment la superposition (ne pas toucher directement leur clitoris), d’autres encore aiment un mouvement orbital, et d’autres enfin aiment les vibrations directes ». Et la liste est encore longue.
Publicité – Continuer la lecture ci-dessous

« Il faut absolument partir du principe qu’il ne faut rien présumer en ce qui concerne le clitoris », explique Fine. « Il existe de nombreuses variations de toucher qui valent la peine d’être expérimentées, et cela vaut la peine de les essayer à la fois en solo et avec des partenaires, afin d’avoir une idée de ce qui vous plaît. »

4. Essayez de ralentir les choses

Plus de puissance n’est pas toujours mieux. En développant ses vibrateurs, Mme Sinclair a découvert que les clients étaient, à sa grande surprise, plus attirés par les vibrations de faible intensité. « Au cours du processus de test du vibromasseur Le Wand, les réactions les plus nombreuses ont été d’ajouter des réglages plus faibles », explique Mme Sinclair. « Cela nous a incités à inclure 10 vitesses qui vont des vibrations douces et faibles jusqu’à la vitesse-démon puissante. » Donc, si vous avez réglé votre vibromasseur actuel au maximum, en vain, essayez de descendre de quelques crans.

5. Allez explorer

Votre clitoris est essentiel, mais ce n’est pas la seule chose qui se passe là-dessous. Si vous avez maîtrisé l’art de stimuler votre clitoris, essayez de vous aventurer dans le vagin pour prendre du plaisir. « Les deux ou trois premiers centimètres de la paroi vaginale supérieure sont plus sensibles à la pression et au mouvement, plutôt qu’aux vibrations (pensez aux mouvements de tapotement) », explique Mme Sinclair. C’est pourquoi elle a créé des accessoires pour Le Wand, dont le « Curve » pour le jeu du point G. « Conseil de pro : utilisez les accessoires internes du Wand pour obtenir des résultats optimaux. « Conseil de pro : utilisez les accessoires internes avec un mode de vibration qui reproduit le tapotement pour un orgasme époustouflant. »

6. N’ayez pas peur de votre anus

Si vous avez longtemps considéré votre anus comme une rue à sens unique, envisagez de tenter votre chance et d’expérimenter un peu avec votre porte arrière. « Le sphincter anal [le muscle à double anneau situé à l’entrée des fesses] est très sensible et plein de terminaisons nerveuses », explique Mme Sinclair.

Elle recommande de stimuler cette zone pendant la masturbation ou le jeu avec le partenaire, car elle peut être une source impressionnante de plaisir supplémentaire. « Commencez par ajouter quelque chose de petit comme le Novice Plug, qui ajoutera des sensations agréables et une pression supplémentaires », conseille-t-elle.

« Il faut également noter que le canal vaginal et le canal anal sont voisins, donc lorsque vous mettez quelque chose dans le cul, cela raccourcit en fait le canal vaginal, ce qui entraîne une pression accrue pour vous et le pénis de votre partenaire. » Hé, on ne peut pas juger avant d’avoir essayé, non ?

7. Les jouets sexuels phalliques ne sont pas votre seule option

Les temps ont changé, tout comme la taille et la forme des vibrateurs. Si vous avez déjà essayé des vibromasseurs en forme de pénis, sans succès, sachez qu’il existe tout un monde de jouets qui peuvent être parfaitement adaptés à vos besoins et à votre identité sexuelle.

« Le vibrateur de forme phallique est tellement dépassé, et nous commençons à voir que maintenant que, il y a plus de femmes qui conçoivent ces produits, ce qui est fantastique », dit Rodriquez. Quand je crée un nouveau jouet, la première chose à laquelle je pense, c’est : « Si je l’avais sur ma table de nuit et que quelqu’un entrait dans la pièce et le voyait, comment je me sentirais ? ».

Mme Sinclair reconnaît qu’elle a reçu des réactions positives pour ses jouets et ses emballages non genrés et inclusifs. « Nous recevons régulièrement des compliments sur la façon dont les gens sont inspirés par l’aspect et le toucher de nos produits. L’emballage et l’image de marque sont importants, surtout dans le domaine des jouets sexuels ». Alors n’ayez crainte, il existe de nombreux jouets non métalliques et accessibles pour vous donner envie.

8. Concentrez votre attention sur l’intérieur

« L’une des plus grandes tendances que nous avons observées est le désir de se connecter avec soi-même », affirment Fine et Leiberman. « En plus de cela, nos recherches suggèrent que les propriétaires de vulves sont intéressés à faire cela (se connecter avec soi-même) d’une manière low-tech, sans fonctionnalités excessives comme les applications et les capteurs. »

En d’autres termes, vous n’avez pas besoin d’un million de gadgets et de bidules pour vous emmener dans la ville du plaisir. Essayez plutôt de vous concentrer sur vous-même et sur ce qui est bon pour votre corps. Ajoutez à cela un accessoire discret (comme Eva, de Dame Products), et le tour est joué.

Et lorsqu’il s’agit de prendre du plaisir avec un partenaire, Fine ajoute : « Avant même d’expérimenter avec un partenaire, il est bon de prendre le temps de comprendre ce qui vous intéresse. Cela rendra la communication avec votre partenaire beaucoup plus facile et aidera à conduire à un plaisir plus impressionnant pour vous deux. »

9. Soyez franc avec votre partenaire

« Très souvent, même lorsqu’un testeur n’a pas aimé un produit, il répond qu’il a vraiment apprécié l’expérience et qu’il est reconnaissant d’avoir eu l’occasion de le tester », expliquent Fine et Lieberman. « Je pense que cela montre à quel point les gens, et les femmes en général, veulent qu’on leur demande ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas (et qu’ils puissent donner des réponses honnêtes). »

Et, bonjour ! Cela ne vaut pas seulement pour les critiques de jouets sexuels – cela s’applique à tout ce qui se passe entre les draps. « Pour les partenaires des femmes, je pense que cela se traduit par le fait d’essayer différentes choses, de poser les questions et d’être prêt à retirer son ego de l’équation lorsque tout n’est pas positif. Pour les femmes elles-mêmes, il s’agit peut-être de trouver des amis (ou des partenaires) avec lesquels vous pouvez avoir une conversation brutalement honnête afin de pouvoir partager, analyser et trouver des idées. »

Les orgasmes sont, après tout, 1 % d’inspiration et 99 % de tout cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *